2020: L’État belge doit lancer un gigantesque emprunt public

La désintermédiation du financement des Etats et des pouvoirs publics est en marche…forcée par les événements. Toutefois, revers de la monnaie injectée, le rachat massif par les banques centrales de ces emprunts et l’achat d’emprunts d’Etat par les banques ont leur limite : celui du risque systémique dans le cas d’Etats surendettés, comme c’est le cas de l’Italie et de la France. Et de notre pays qui tant s‘en faut, n’est pourrait être, par son endettement public, être assimilé à un pays du Sud. En savoir plus